Communities in Crisis

0 Comment

“Communities in Crisis” Association des bibliothécaires français. Strasbourg, FR (via video).

Abstract: How do libraries respond in times of crisis? They dive deeper into their communities. Is this an act of politics? Yes.

Slides: https://davidlankes.org/rdlankes/Presentations/2015/france.pdf

Audio: https://davidlankes.org/rdlankes/pod/2015/France.mp3

Screencast:

This video has French captioning. A very heartfelt thank you to Nathalie CLOT, Directrice Bibliothèque universitaire d’Angers and Raphaelle Bats for the translation and opportunity.

Below is the timecoded translation:

WEBVTT

00:00:00.662 –> 00:00:02.448
Bonjour, je m’appelle David Lankes
et je suis enseignant

00:00:02.448 –> 00:00:05.044
à Syracuse University aux USA.

00:00:05.044 –> 00:00:07.922
Je souhaite remercier les organisateurs de
m’avoir invité ici, au moins virtuellement

00:00:07.922 –> 00:00:11.230
et je suis désolé
de ne pouvoir être là en personne.

00:00:11.230 –> 00:00:13.182
Et je veux parler de quelque chose

00:00:13.182 –> 00:00:15.006
qui devient malheureusement un sujet

00:00:15.006 –> 00:00:17.505
plutôt commun ces jours-ci

00:00:17.505 –> 00:00:20.710
pour nombre de bibliothèques
à travers le monde, à savoir :

00:00:20.710 –> 00:00:22.383
les bibliothèques en crise

00:00:22.383 –> 00:00:23.855
et leurs réponses à ces crises.

00:00:23.855 –> 00:00:25.748
La première chose que je devrais faire

00:00:25.748 –> 00:00:27.798
serait de corriger mon propre titre.

00:00:27.798 –> 00:00:29.430
Il ne s’agit pas tant de
bibliothèques en crise

00:00:29.430 –> 00:00:32.252
Il s’agit de nos communautés en crise,

00:00:32.252 –> 00:00:35.059
et de comment les bibliothèques répondent

00:00:35.059 –> 00:00:38.072
quand leurs communautés traversent
de graves crises.

00:00:38.072 –> 00:00:40.953
Je voudrais parler brièvement de 3 situations

00:00:40.953 –> 00:00:43.454
et parler de quelques leçons à en tirer

00:00:43.454 –> 00:00:46.313
puis présenter quelques conséquences.

00:00:46.313 –> 00:00:48.774
Parce que, sans révéler la fin,

00:00:48.774 –> 00:00:51.870
je crois que les bibliothécaires ont un
énorme rôle

00:00:51.870 –> 00:00:54.482
à jouer avec nos communautés lorsqu’elles

00:00:54.482 –> 00:00:56.069
sont en lutte avec des sujets tels que

00:00:56.069 –> 00:00:57.547
les libertés civiles,
les questions de sécurité,

00:00:57.547 –> 00:00:59.662
les attaques, les émeutes, le racisme,

00:00:59.662 –> 00:01:03.669
le pouvoir institutionnel et l’iniquité.

00:01:03.669 –> 00:01:06.543
C’est un sujet important pour nous

00:01:06.543 –> 00:01:08.147
et nous ne pouvons pas plus longtemps,

00:01:08.147 –> 00:01:09.960
comme bibliothécaires, reculer et prétendre

00:01:09.960 –> 00:01:11.967
que nous sommes des agents du service public

00:01:11.967 –> 00:01:14.457
et donc en en quelque sorte, “neutres”.

00:01:14.457 –> 00:01:17.015
Parce que lorsque les communautés

00:01:17.015 –> 00:01:18.851
qui donnent du pouvoir aux bibliothèques

00:01:18.851 –> 00:01:21.306
entrent en crise,
nous, bibliothécaires,

00:01:21.306 –> 00:01:22.873
ne pouvons pas reculer

00:01:22.873 –> 00:01:24.339
et simplement attendre de voir qui gagne.

00:01:24.339 –> 00:01:28.099
Nous avons des valeurs que nous devons
projeter dans ces situations.

00:01:28.099 –> 00:01:31.611
Aussi laissez-moi vous parler de 3 situations,

00:01:31.611 –> 00:01:34.435
pendant lesquelles je crois que nous avons vu
les bibliothèques

00:01:34.435 –> 00:01:36.974
et les bibliothécaires sous leur meilleur jour.

00:01:37.394 –> 00:01:40.514
La première s’est passée pendant le
Printemps Arabe.

00:01:40.514 –> 00:01:44.919
il y avait alors des soulèvements
massifs contre l’administration Moubarak.

00:01:44.919 –> 00:01:49.546
Ces émeutes ont eu lieu au Caire et aussi
à Alexandrie.

00:01:49.546 –> 00:01:53.295
Dans ces temps de faible sécurité et de
manifestations,

00:01:53.295 –> 00:01:58.117
manifestants, casseurs et émeutiers
démolissaient des immeubles

00:01:58.117 –> 00:02:02.793
du gouvernement, ont ravagé toutes formes
de structures, toute forme d’autorité.

00:02:02.793 –> 00:02:09.636
C’est arrivé à Alexandrie : les gens
à l’origine d’incendies et de siège des bâtiments gouvernementaux,

00:02:09.646 –> 00:02:16.646
ont commencé à regarder du côté
de la bibliothèque d’Alexandrie.

00:02:16.666 –> 00:02:18.143
C’est une nouvelle bibliothèques,
qui a 10 ans seulement,

00:02:18.143 –> 00:02:21.889
construite d’après l’ancienne bibliothèque
d’Alexandrie,

00:02:21.889 –> 00:02:28.120
mais très liée à l’administration Moubarak,
dont la femme faisait partie du CA de la bibliothèque.

00:02:28.120 –> 00:02:34.010
Alors qu’il paraissait certain que casseurs
et manifestants allaient venir endommager,

00:02:34.010 –> 00:02:38.402
prendre et ravager, cette bibliothèque d’Alexandrie

00:02:38.402 –> 00:02:44.199
plusieurs manifestants, femmes, hommes,
enfants, ont joint leurs mains et ont entouré la bibliothèque,

00:02:44.199 –> 00:02:48.478
ont protégé la bibliothèque.

00:02:48.478 –> 00:02:53.869
A la fin du printemps arabe,
à la fin de cette guerre civile,

00:02:53.869 –> 00:02:56.623
quand Moubarak a démissionné,

00:02:56.623 –> 00:03:00.199
Pas une pierre n’avait été jetée,
pas une vitre n’avait été brisée,

00:03:00.199 –> 00:03:01.853
dans cette bibliothèque.

00:03:01.853 –> 00:03:04.075
Et la question si évidente est pourquoi ?

00:03:04.075 –> 00:03:07.423
Pourquoi alors qu’ils démolissaient
tout ce qui ressemblait à une structure gouvernementale,

00:03:07.423 –> 00:03:09.366
pourquoi ont-ils sauvé la bibliothèque ?

00:03:09.366 –> 00:03:13.562
Un élément de réponse est sans doute
qu’elle conserve des trésors

00:03:13.562 –> 00:03:14.970
les trésors du peuple et tous les documents

00:03:14.970 –> 00:03:17.742
mais en parlant et en regardant cette situation

00:03:17.742 –> 00:03:21.924
elle repose beaucoup sur les bibliothécaires
qui travaillent dans ce cadre.

00:03:21.924 –> 00:03:25.355
Depuis ses 10 années d’ouverture,

00:03:25.355 –> 00:03:27.616
les bibliothécaires sont devenus
partie prenante de la communauté,

00:03:27.616 –> 00:03:31.730
ont atteint la communauté,
lui a proposé des formations.

00:03:31.730 –> 00:03:34.982
C’était le point d’accès n°1 à Internet,
le plus rapide, de tout le pays.

00:03:34.982 –> 00:03:38.076
Et ils ont formé les gens à utiliser Facebook,
Twitter et les réseaux sociaux

00:03:38.076 –> 00:03:40.676
ces mêmes outils que les manifestants

00:03:40.676 –> 00:03:44.110
ont finalement utilisés pour organiser
la désobéissance civile.

00:03:44.110 –> 00:03:50.068
Une histoire, qui a eu lieu peu après
que les manifestants ont encerclé la bibliothèque :

00:03:50.068 –> 00:03:52.917
Quelques manifestants se sont approchés
de l’entrée

00:03:52.917 –> 00:03:55.335
ont appelé les bibliothécaires.

00:03:55.335 –> 00:03:57.331
Les bibliothécaires ont ouvert la porte,

00:03:57.331 –> 00:04:01.785
plutôt inquiets, et les manifestants ont posé
une question :

00:04:01.785 –> 00:04:06.056
les manifestants ont demandé s’ils pouvaient
placer ce drapeau sur les marches
de la bibliothèque,

00:04:06.056 –> 00:04:09.328
un drapeau de la manifestation de
30 mètres de long.

00:04:09.328 –> 00:04:14.337
A partir de ce moment, toute personne
qui soutenait le printemps arabe

00:04:14.337 –> 00:04:16.392
était amenée à passer devant la bibliothèque

00:04:16.392 –> 00:04:22.423
à poser les mains sur le drapeau et
à poser les mains sur les escaliers
de la bibliothèque.

00:04:22.423 –> 00:04:25.560
Voilà une situation où une communauté

00:04:25.560 –> 00:04:29.458
a vu une institution devenir membre
de cette communauté,

00:04:29.458 –> 00:04:33.250
un atout de la communauté,
l’a vue comme une de ses alliées

00:04:33.250 –> 00:04:35.955
et par conséquent, la communauté l’a protégée.

00:04:35.955 –> 00:04:39.133
Et cela en dépit de l’institution qui pouvait
l’avoir construite.

00:04:39.133 –> 00:04:41.685
Nous avons vu cela ces dernières années
à Ferguson, dans le Missouri,

00:04:46.145 –> 00:04:50.586
ici aux Etats-Unis, banlieue d’une
grande ville du Midwest,

00:04:50.586 –> 00:04:53.847
où un policier blanc a tué un homme noir,

00:04:53.847 –> 00:04:57.805
l’a laissé, face contre terre, baignant
dans son sang pendant 4 heures

00:04:57.805 –> 00:05:00.690
avant qu’ils ne reviennent
et nettoient la scène.

00:05:00.690 –> 00:05:03.163
Cela a conduit à des manifestations
pacifiques,

00:05:03.163 –> 00:05:05.256
cela a conduit à des marches,

00:05:05.256 –> 00:05:08.982
cela a conduit une communauté
à se poser des questions :

00:05:08.982 –> 00:05:11.582
pourquoi une communauté à prédominance
afro-américaine

00:05:11.582 –> 00:05:14.477
a-t-elle des forces de police à prédominance blanche,

00:05:14.477 –> 00:05:19.881
qui ont pratiqué le profilage racial systématique
et entretenu les préjugés

00:05:19.881 –> 00:05:23.410
et ont fait pression, par jeu,
sur la communauté afro-américaine ?

00:05:23.410 –> 00:05:26.682
Cela a conduit à des manifestations,
puis à des émeutes…

00:05:26.682 –> 00:05:30.902
ces émeutes ont mené à des incendies
et à des destructions.

00:05:30.902 –> 00:05:33.767
Ces émeutes ont conduit à l’usage
de forces de police militarisées

00:05:33.767 –> 00:05:38.243
dirigées contre des civils afro-américains
qui manifestaient.

00:05:38.243 –> 00:05:43.518
Alors que les manifestants voulaient
brûler les devantures de magasins,

00:05:43.518 –> 00:05:47.666
alors qu’ils voulaient tout détruire,
il arriva quelque chose d’autre.

00:05:47.666 –> 00:05:51.667
Le gouverneur, non d’abord le maire,
puis le gouverneur, fermèrent les écoles

00:05:51.667 –> 00:05:55.482
fermèrent toute organisation civile
à travers la ville.

00:05:55.482 –> 00:05:58.351
Maintenant, quand on parle système scolaire,
vous devez comprendre

00:05:58.351 –> 00:06:04.379
que ces écoles sont davantage que des lieux
d’éducation pour les gens
avec un fort de taux de pauvreté.

00:06:04.379 –> 00:06:08.599
Ces écoles sont aussi le lieu où
les enfants ont des déjeuners gratuits

00:06:08.599 –> 00:06:14.300
où un service de restauration est fourni
à des enfants qui en ont besoin.

00:06:14.300 –> 00:06:16.062
Aussi, ce qu’on a vu, c’étaient des enfants,

00:06:16.062 –> 00:06:18.409
non seulement enfermés dans leurs maisons
pour leur sécurité

00:06:18.409 –> 00:06:23.695
mais des enfants affamés pendant que
leurs parents protégeaient les portes.

00:06:23.695 –> 00:06:28.453
Et ces manifestations continuèrent partout
aux USA

00:06:28.453 –> 00:06:31.887
et devinrent des conflits de
blancs contre noirs, de civils contre flics

00:06:31.887 –> 00:06:35.732
de casseurs, etc… devinrent de vraies
caricatures.

00:06:35.732 –> 00:06:40.153
Et au milieu de tout ceci, Scott Bonner
le directeur de la bibliothèque publique

00:06:40.153 –> 00:06:45.005
de Ferguson a sorti
devant la bibliothèque qui restait ouverte

00:06:45.005 –> 00:06:46.891
un tout petit panneau qui disait :

00:06:46.891 –> 00:06:49.535
« Reste forte Ferguson.
Nous sommes une famille ».

00:06:49.535 –> 00:06:51.835
Et non seulement la bibliothèque est
restée ouverte,

00:06:51.835 –> 00:06:54.049
mais ils ont invités les enseignants,
et les enseignants ont commencé

00:06:54.049 –> 00:06:55.500
à faire l’école à la bibliothèque.

00:06:55.500 –> 00:06:57.163
et quand ils n’eurent plus assez
de place à la bibliothèque,

00:06:57.163 –> 00:06:59.136
ils allèrent dans des églises locales et
des musées.

00:06:59.136 –> 00:07:04.785
Et non seulement ils firent l’école,
mais ils ont créé des liens

00:07:04.785 –> 00:07:06.082
avec les services de restauration
et les banques alimentaires

00:07:06.082 –> 00:07:09.351
qui leur ont amené des repas gratuits
pour les enfants à la bibliothèque.

00:07:09.351 –> 00:07:13.340
Ils ont changé le récit.

00:07:13.340 –> 00:07:20.504
Ce qui était arrivé n’était plus
“émeutes, flics et violence partout”

00:07:20.504 –> 00:07:24.789
cela devint une communauté mobilisée
pour nourrir ses enfants

00:07:24.789 –> 00:07:26.751
et éduquer ces mêmes enfants.

00:07:26.751 –> 00:07:28.964
La bibliothèque a humanisé l’histoire.

00:07:28.964 –> 00:07:34.489
Ils ont déplacé le récit, ce récit sur les
conflits raciaux, ailleurs, et ont dit :

00:07:34.489 –> 00:07:35.647
nous sommes une famille,

00:07:35.647 –> 00:07:39.696
nous sommes une communauté comme vous
à Syracuse, comme vous à Seattle

00:07:39.696 –> 00:07:41.823
comme vous à Paris.

00:07:41.823 –> 00:07:43.666
Nous ne sommes pas différents de vous.

00:07:43.666 –> 00:07:46.992
Ils ont transformé une histoire manichéenne

00:07:46.992 –> 00:07:51.314
en quelque chose qui nous touchait tous.
Ils ont changé le récit.

00:07:51.314 –> 00:07:55.052
Nous avons vu malheureusement de nouvelles
émeutes

00:07:55.052 –> 00:07:58.224
quand un homme noir qui avait été arrêté
a été tué,

00:07:58.224 –> 00:08:00.733
et ce pendant sa détention

00:08:00.733 –> 00:08:03.765
ce qui a mené a d’énormes manifestations
pacifiques

00:08:03.765 –> 00:08:08.053
et ces manifestations pacifiques,
envenimées par des tensions raciales,

00:08:08.053 –> 00:08:12.388
ont dégénéré en pillages et émeutes.

00:08:12.388 –> 00:08:15.632
Et ainsi dans le centre-ville de Baltimore,
Maryland,

00:08:15.632 –> 00:08:18.337
ils ont commencé à brûler
des voitures de police

00:08:18.337 –> 00:08:22.492
ils ont commencé à ravager
des centres commerciaux

00:08:22.492 –> 00:08:25.703
des magasins et des restaurants locaux,
et ils ont commencé à détruire la ville.

00:08:25.703 –> 00:08:30.676
Et au milieu de tout cela, Melanie Townsend
Diggs de l’Enoch Pratt Free Library a dit :

00:08:30.676 –> 00:08:33.887
«  Nous allons ouvrir ».

00:08:33.887 –> 00:08:36.611
Nous allons ouvrir au beau milieu du chaos
et pendant tout cela.

00:08:36.611 –> 00:08:41.045
Parce qu’il n’y a pas d’autres lieux
où les gens peuvent aller.

00:08:41.045 –> 00:08:44.329
Ils ont détruit les lieux où vous pouviez
acheter des couches

00:08:44.329 –> 00:08:48.127
et faire les courses alimentaires de base,
trouver des toilettes.

00:08:48.127 –> 00:08:52.926
Il ne sont pas restés au bord de la route,
mais se sont mis au milieu de la route,

00:08:52.926 –> 00:08:56.671
et sont devenus un lieu d’apprentissage
et de réflexion pour leur communauté.

00:08:56.671 –> 00:09:03.206
Ce que nous avons vu dans cette situation
d’agitation civile, de désobéissance,

00:09:03.206 –> 00:09:07.967
de pillages, de manifestations,
de communautés en crises

00:09:07.967 –> 00:09:10.204
encore, et encore, et encore,

00:09:10.204 –> 00:09:13.574
est que la bibliothèque est restée
ouverte.

00:09:13.574 –> 00:09:16.283
Ici, c’est des troubles à l’ordre public.
Nous pourrions raconter les mêmes histoires

00:09:16.283 –> 00:09:18.536
pour les catastrophes naturelles.

00:09:18.536 –> 00:09:21.162
Nous pouvons raconter comment
pendant les ouragans,

00:09:21.162 –> 00:09:22.663
la New York Public Library est ouverte

00:09:22.663 –> 00:09:24.801
et est le seul lieu où les gens peuvent
avoir de l’électricité,

00:09:24.801 –> 00:09:27.502
ils sont le seul lieu où vous pouvez aller
en ligne pour vérifier

00:09:27.502 –> 00:09:31.611
si vos parents sont toujours en vie
et connectés,

00:09:31.611 –> 00:09:34.430
pour savoir ce qu’il se passe
et avoir des infos officielles.

00:09:34.430 –> 00:09:36.931
Encore et encore,

00:09:36.931 –> 00:09:42.210
nous voyons des bibliothèques qui
au milieu de grands troubles civils,

00:09:42.210 –> 00:09:45.740
deviennent de grands lieux
pour l’unité civile.

00:09:45.740 –> 00:09:49.487
Pendant ce temps, je bloguais et twittais
sur ces incroyables événements,

00:09:49.487 –> 00:09:52.616
et j’ai reçu un tweet qui disait :

00:09:52.616 –> 00:09:55.957
“Bien sûr, une bibliothèque fait toujours
la différence”

00:09:55.957 –> 00:10:00.421
Certes, c’est une belle chose à dire, et ce
serait vraiment merveilleux si c’était vrai,

00:10:00.421 –> 00:10:03.460
mais j’ai répondu que cela était faux.

00:10:03.460 –> 00:10:05.912
C’est faux en deux sens.

00:10:05.912 –> 00:10:09.307
Cette citation, si elle semble dire
de merveilleuses choses

00:10:09.307 –> 00:10:10.615
pour soutenir les bibliothèques, en réalité

00:10:10.615 –> 00:10:14.356
sous-estime les valeurs que les bibliothèques
apportent à nos communautés en deux sens.

00:10:14.356 –> 00:10:19.142
La première chose est que la bibliothèque
ne fait pas la différence.

00:10:19.142 –> 00:10:21.693
La bibliothèque est un bâtiment et une collection,

00:10:21.693 –> 00:10:25.123
ou c’est une organisation abstraite, une structure.

00:10:25.123 –> 00:10:28.606
Les bibliothèques n’ont pas décidé d’ouvrir ces jours là.

00:10:28.606 –> 00:10:31.840
Elles n’ont pas décidé de déverrouiller
leurs portes pour laisser les gens entrer.

00:10:31.840 –> 00:10:34.963
C’était le boulot d’un/e bibliothécaire,

00:10:34.963 –> 00:10:36.883
d’un/e directeur/trice, d’un/e manager, qui a dit :

00:10:36.883 –> 00:10:40.063
“aujourd’hui, nous allons ouvrir, parce que
notre communauté a besoin de nous. ”

00:10:40.063 –> 00:10:45.044
Si Scott Donner, à Ferguson, Missouri,
avait appelé le maire ou le gouverneur

00:10:45.044 –> 00:10:48.917
en disant “vous savez, vous fermez les écoles,
vous fermez tous les services publics,

00:10:48.917 –> 00:10:50.929
pourquoi ne pas fermer la bibliothèque ? ”

00:10:50.929 –> 00:10:53.126
Pensez-vous vraiment que le gouverneur
aurait répondu : ” Non, non, non…

00:10:53.126 –> 00:10:56.682
ça, ça reste ouvert !”
Ils ont choisi de rester ouverts.

00:10:56.682 –> 00:11:01.383
Cela a demandé du courage de venir
en plein milieu d’un conflit et de rester ouvert

00:11:01.383 –> 00:11:03.657
et ce n’était pas quelque chose de simple et facile.

00:11:03.657 –> 00:11:06.382
Scott Donner raconte qu’il marchait la nuit
dans sa bibliothèque

00:11:06.382 –> 00:11:11.505
avec un extincteur dans les mains,
juste au cas où,

00:11:11.505 –> 00:11:15.851
alors que des gens rôdaient devant les portes
puis heureusement se sont éloignés.

00:11:15.851 –> 00:11:18.205
C’était courageux.

00:11:18.205 –> 00:11:21.939
C’était une personne qui assumait
un choix personnel, un engagement.

00:11:21.939 –> 00:11:24.903
Et ” toujours fait la différence ” ?

00:11:24.903 –> 00:11:27.197
j’aimerais vraiment, vraiment,
que ce soit vrai

00:11:27.197 –> 00:11:29.729
que les bibliothécaires font toujours le choix
de faire la différence…

00:11:29.729 –> 00:11:32.545
mais c’est un leurre.

00:11:32.545 –> 00:11:35.788
Ils doivent choisir de faire la différence.

00:11:35.788 –> 00:11:37.846
Ils doivent délibérément faire
quelque chose pour que cela arrive.

00:11:37.846 –> 00:11:41.503
Ils doivent convaincre les collègues de venir

00:11:41.503 –> 00:11:43.782
ils doivent convaincre et inciter
les enseignants aussi,

00:11:43.782 –> 00:11:47.768
ils doivent dire oui, nous allons laisser
ce drapeau des manifestants

00:11:47.768 –> 00:11:49.318
sur les marches de la bibliothèque,

00:11:49.318 –> 00:11:51.883
même si on ne sait pas quelles seront les
conséquences du Printemps Arabe.

00:11:51.883 –> 00:11:56.375
C’est un choix. Les gens font des choix.

00:11:56.375 –> 00:12:01.000
Aussi, ça va plus loin que de se contenter d’avoir
un bâtiment appelé bibliothèque,

00:12:01.000 –> 00:12:04.109
contenant beaucoup de livres,
au milieu de troubles civils

00:12:04.109 –> 00:12:06.965
qui, on ne sait pas comment, par magie,
rendrait les choses meilleures.

00:12:06.965 –> 00:12:07.962
Ce n’est pas ça.

00:12:07.962 –> 00:12:11.078
Avoir des gens courageux, dévoués
pour améliorer de la vie de la communauté

00:12:11.078 –> 00:12:14.895
qui font les choix de s’engager
et d’améliorer cette communauté,

00:12:14.895 –> 00:12:18.370
c’est ce qui fait la différence.
Et pourquoi choisir ça ?

00:12:18.370 –> 00:12:21.891
Ils l’ont choisi parce que c’est
ce que les bibliothécaires font.

00:12:21.891 –> 00:12:26.984
Parce que c’est la mission d’un bibliothécaire,
pas celle d’un bâtiment

00:12:26.984 –> 00:12:31.608
pas celle d’une institution, pas d’un service public
pas d’un édifice, pas d’une collection,

00:12:31.608 –> 00:12:35.545
mais celle des bibliothécaires,
de professionnels, de personnes formées

00:12:35.545 –> 00:12:39.247
désireux de prendre des risques et
de s’engager pour soutenir leur communauté,

00:12:39.247 –> 00:12:43.753
car leur mission est d’améliorer la société.

00:12:43.753 –> 00:12:45.272
Et comment font-ils ?

00:12:45.272 –> 00:12:47.331
En facilitant la création de savoir
dans leurs communautés.

00:12:47.331 –> 00:12:51.234
Il y a la conviction parmi nous, parmi les bibliothécaires,

00:12:51.234 –> 00:12:53.315
que la connaissance est une bonne chose,

00:12:53.315 –> 00:12:56.082
que d’une manière ou d’une autre, apprendre,

00:12:56.082 –> 00:13:01.038
avoir accès à la littérature, accès à la
pensée humaine à travers les pages,

00:13:01.038 –> 00:13:06.977
avoir accès à un dépôt, en un même lieu,
d’expertises venues d’ailleurs, vivantes,

00:13:06.977 –> 00:13:12.463
nourrit notre conviction que nous rendons
la société meilleure.

00:13:12.463 –> 00:13:15.112
Et nous croyons en cette idée
d’améliorer la société,

00:13:15.112 –> 00:13:19.226
mais nous devons analyser
cette croyance.

00:13:19.226 –> 00:13:22.426
Cette croyance n’est pas neutre.

00:13:22.426 –> 00:13:26.260
Quand vous croyez que vous allez
rendre la société meilleure,

00:13:26.260 –> 00:13:28.530
vous ne le faites pas simplement
pour la frime

00:13:28.530 –> 00:13:31.083
vous ne le faites pas simplement
pour votre salaire

00:13:31.083 –> 00:13:33.292
vous ne le faites pas simplement
par le catalogage

00:13:33.292 –> 00:13:38.755
vous le faites en faisant des choix,
prenant des risques
et en comprenant votre communauté.

00:13:38.755 –> 00:13:42.437
Aussi, parmi les questions auxquelles
on m’a demandé de répondre

00:13:42.437 –> 00:13:46.947
en prenant part à cette table ronde
et auxquelles je voudrais répondre

00:13:46.947 –> 00:13:48.987
une concernait la notion d’empowerment,

00:13:48.987 –> 00:13:50.903
Les bibliothécaires ont-ils un rôle à jouer
dans l’empowerment ?

00:13:50.903 –> 00:13:53.284
Ont-il un rôle politique ?

00:13:53.284 –> 00:13:55.938
Ou plutôt : les bibliothécaires peuvent-ils
« empower » les gens en restant neutres ?

00:13:55.938 –> 00:13:57.102
La réponse est Non.

00:13:57.102 –> 00:13:59.262
Vous ne pouvez pas « Empower »
en étant neutre.

00:13:59.262 –> 00:14:04.169
La racine du mot « Empower » en anglais
est « Power ».

00:14:04.169 –> 00:14:06.142
« Empower » quelqu’un c’est lui donner du pouvoir.

00:14:06.142 –> 00:14:11.207
Vous ne pouvez donner du pouvoir
à quelqu’un que si vous en avez vous-même.

00:14:11.207 –> 00:14:14.680
Si vous croyez en l’alphabétisation,

00:14:14.680 –> 00:14:17.424
et que la bibliothèque est un lieu
qui favorise la lecture,

00:14:17.424 –> 00:14:19.915
alors vous devez savoir lire vous-mêmes.

00:14:19.915 –> 00:14:22.149
Si vous croyez que la bibliothèque
est un lieu

00:14:22.149 –> 00:14:24.782
fait pour que les gens puissent utiliser
internet et se connecter au monde,

00:14:24.782 –> 00:14:29.326
alors vous devez avoir une connexion
internet et vous devez avoir les compétences.

00:14:29.326 –> 00:14:31.281
Les bibliothécaires ne peuvent pas
être neutres.

00:14:31.281 –> 00:14:33.301
Les bibliothécaires ne peuvent pas être
objectifs.

00:14:33.301 –> 00:14:35.855
Les bibliothécaires ne peuvent pas être
sans pouvoir,

00:14:35.855 –> 00:14:39.536
parce que tout ce qu’ils essaient de faire
est de donner plus de pouvoir
à leurs communautés.

00:14:39.536 –> 00:14:42.744
Ils doivent être se mêler des
affaires du pouvoir. Est-ce politique ? Oui.

00:14:42.744 –> 00:14:45.454
Se mêler des affaires de pouvoir.

00:14:45.454 –> 00:14:49.659
La politique c’est de décider comment
on partage le pouvoir.

00:14:49.659 –> 00:14:52.470
Nous, bibliothèques publiques,
avons commencé

00:14:52.470 –> 00:14:54.854
parce que des communautés se sont réunies,

00:14:54.854 –> 00:14:56.784
ont donné du pouvoir à notre institution,
via une charte, une mission,

00:14:56.784 –> 00:14:59.535
une ligne budgétaire, de l’argent récolté
via les impôts

00:14:59.535 –> 00:15:03.016
pour que l’on avance dans la collecte,
la distribution, la dissémination

00:15:03.016 –> 00:15:05.748
des savoirs et et que nous développions
les apprentissages.

00:15:05.748 –> 00:15:07.313
Notre pouvoir a augmenté :

00:15:07.313 –> 00:15:10.039
notre communauté, nous a donné une partie
de son propre pouvoir,

00:15:10.039 –> 00:15:16.623
et avec ça l’obligation de lui rendre
ce pouvoir, à notre communauté,

00:15:16.623 –> 00:15:20.206
qu’il s’agisse du pouvoir de lire,
qu’il s’agisse de littérature,

00:15:20.206 –> 00:15:22.600
qu’il s’agisse simplement de communiquer
via internet.

00:15:22.600 –> 00:15:27.230
Dans tout cela, il s’agit d’empowerment.

00:15:27.230 –> 00:15:29.447
Est-ce idéologique ?

00:15:29.447 –> 00:15:34.260
Ce n’est pas idéologique au sens de
conservateur, de libéral ou progressiste,

00:15:34.260 –> 00:15:38.154
mais c’est une idéologie.

00:15:38.154 –> 00:15:40.780
Par exemple, si en tant que bibliothécaire
vous croyez

00:15:40.780 –> 00:15:43.235
que la meilleure décision est prise
quand les gens ont accès à

00:15:43.235 –> 00:15:46.823
des informations les plus larges et complètes
possibles, alors vous avez une position.

00:15:46.823 –> 00:15:48.397
C’est une idéologie.

00:15:48.397 –> 00:15:51.452
C’est pourquoi nous nous demandons
si nous devons opposer libertés civiles
et sécurité.

00:15:51.452 –> 00:15:53.249
C’est une mauvaise question.

00:15:53.249 –> 00:15:56.443
Ce n’est pas l’une ou l’autre :
les libertés civiles sont la sécurité.

00:15:56.443 –> 00:16:01.141
C’est la sécurité de parler,
C’est la sécurité de manifester,

00:16:01.141 –> 00:16:03.609
C’est la sécurité que nous,
en tant que peuple,

00:16:03.609 –> 00:16:08.727
nous nous donnons pour assurer
qu’aucun individu et qu’aucune idéologie

00:16:08.727 –> 00:16:10.584
ne confisquera le monde.

00:16:10.584 –> 00:16:13.191
Les libertés civiles sont la sécurité.

00:16:13.191 –> 00:16:14.933
Ce n’est pas l’un contre l’autre,

00:16:14.933 –> 00:16:18.963
parce que, au final, ce dont nous parlons
c’est de communauté et d’empowerment.

00:16:18.963 –> 00:16:25.882
La sécurité vient quand nous aidons
notre communauté à sortir de la pauvreté,

00:16:25.882 –> 00:16:28.815
la sécurité vient quand nous parlons
les uns avec les autres,

00:16:28.815 –> 00:16:32.246
avec les gens d’en face, avec les gens
de la maison d’à côté,

00:16:32.246 –> 00:16:34.562
avec des voisins qui ne nous sont pas étrangers

00:16:34.562 –> 00:16:36.771
mais au contraire des gens qui font partie
de ce que nous sommes

00:16:36.771 –> 00:16:39.114
qui participent à nos réussites.

00:16:39.114 –> 00:16:43.019
La manière d’assurer la sécurité n’est pas
de retirer ses libertés au peuple

00:16:43.019 –> 00:16:49.547
mais de rejeter l’isolement, la séparation
et la marginalisation du peuple.

00:16:49.547 –> 00:16:51.914
Et c’est le vrai rôle des bibliothèques.

00:16:51.914 –> 00:16:55.221
Ce rôle n’est pas de collecter,
ce rôle n’est pas d’organiser,

00:16:55.221 –> 00:16:56.237
ce rôle n’est pas de produire
des documents

00:16:56.237 –> 00:16:57.976
la vraie mission de la bibliothèque,

00:16:57.976 –> 00:17:00.082
telle qu’elle est bâtie par les bibliothécaires,

00:17:00.082 –> 00:17:04.644
cette mission, c’est de connecter
les expertises et les connaissances
de la communauté,

00:17:04.644 –> 00:17:06.722
de nous rendre voisins, proches les uns des autres

00:17:06.722 –> 00:17:10.024
de nous construire comme autre chose
que des étrangers au sein de nos communautés.

00:17:10.024 –> 00:17:12.806
Ainsi, les gens se sentiront investis
dans le futur de cette communauté.

00:17:12.806 –> 00:17:15.550
Existe-t-il une autre organisation
que la bibliothèque dans la société civile,

00:17:15.550 –> 00:17:19.423
qui peut faire cela, pour les bébés
comme pour les adultes ?

00:17:19.423 –> 00:17:23.063
Qui peut faire cela, malgré les différences
socio-économiques ?

00:17:23.063 –> 00:17:25.444
Qui peut faire cela par-delà les
classes, genres et races ?

00:17:25.444 –> 00:17:27.415
C’est ce que sont les bibliothèques,

00:17:27.415 –> 00:17:29.596
c’est justement la raison d’être des
bibliothèques publiques

00:17:29.596 –> 00:17:31.205
Alors est-ce que les bibliothécaires
sont politiques ?

00:17:31.205 –> 00:17:32.481
Oui.

00:17:32.481 –> 00:17:33.513
Est-ce qu’ils sont dans les affaires
de pouvoir  ?

00:17:33.513 –> 00:17:35.003
Oui.

00:17:35.003 –> 00:17:36.600
Est-ce qu’ils ont quelque chose
à faire pour l’empowerment ?

00:17:36.600 –> 00:17:37.854
Oui.

00:17:37.854 –> 00:17:39.649
Est-ce qu’ils ont quelque à faire
pour la sécurité ?

00:17:39.649 –> 00:17:41.519
Oui.

00:17:41.519 –> 00:17:42.702
Mais pas en tant qu’observateurs.

00:17:42.702 –> 00:17:45.579
Pas en regardant les gens
par le prisme des documents,

00:17:45.579 –> 00:17:48.090
mais en réunissant et liant les gens

00:17:48.090 –> 00:17:54.884
en tissant des liens dans la communauté en une fine
toile d’autonomie et de d’autostructuration.

00:17:54.884 –> 00:17:57.986
Voilà le pouvoir et la valeur que nous avons
en tant que bibliothécaires.

00:17:57.986 –> 00:18:00.369
Voilà notre véritable vocation.

00:18:00.369 –> 00:18:02.534
Pas cataloguer organiser ou ouvrir des livres.
Pas ouvrir des étagères et ouvrir des portes.

00:18:02.534 –> 00:18:06.716
Faire des choix.

00:18:06.716 –> 00:18:08.369
Créer des connexions.

00:18:08.369 –> 00:18:11.282
Comprendre que la vraie collection
de toute bonne bibliothèque

00:18:11.282 –> 00:18:14.444
c’est la communauté qu’elle sert.

00:18:14.444 –> 00:18:15.797
Merci encore pour votre temps.

00:18:15.797 –> 00:18:17.727
J’ai vraiment apprécié cette invitation,

00:18:17.727 –> 00:18:19.930
et j’espère pouvoir un jour traverser
et venir parler avec vous de cela en personne.

00:18:19.930 –> 00:18:20.678
Merci.